Loading..
Traitement en cours... S'il vous plaît patienter...

Le produit a été ajouté à votre panier.



1967 - 2017 JMR. Tous les droits sont réservés.
 

Cable HP1132

CableHP1132

Renseignements

Développé dans sa configuration de base, pour ses applications aérospatiales où les performances doivent être extrêmes, ce câble de liaison est capable de véhiculer des hyperfréquences ce qui le rend particulièrement performant dans la bande audio en raison de son parfait temps de propagation de groupe.
L'optimisation de sa section pour son application au domaine audio et sa structure composite en font malgré une taille que d'aucuns pourront juger faible, l'un des meilleurs existants à ce jour.
Ses tolérances de fabrication extrêmement rigoureuses, la qualité parfaite de ses éléments constitutifs et leur traitement anti-oxydation le rendent d'autre part absolument fiable dans le temps.
Sa comparaison avec les meilleurs câbles cuivre existants révèle une plus grande linéarité subjective, un extrême grave plus profond et un aigu extrêmement naturel. Enfin sa technique de tréfilage, sa résistance linéique très faible n'imposent ni sens d'utilisation, ni longueurs égales pour les deux canaux stéréophoniques.
Tarif généralment constaté     79,00 €

Poser une question

Description

CONSEIL D'UTILISATION

Le blindage hélicoïdal doit être relié au châssis de l'amplificateur


A PROPOS DE NOS CABLES HAUT-PARLEUR ET MODULATION


Pourquoi argent/cuivre ?

Un métal est constitué de cristaux réunis entre eux par un oxyde plus ou moins conducteur, le diélectrique.
La résistivité du cuivre est très peu différente de celle de l'argent et ne justifie pas en théorie une différence qualitative marquée.
A y regarder de plus près, l'oxyde d'argent possède l'évidente particularité d'être un meilleur conducteur électrique que l'oxyde de cuivre, cette différence explique les meilleurs résultats du câble argent.
Il s'avère d'autre part, que l'influence du diélectrique n'est réellement sensible qu'aux fréquences élevées.
Il est parfaitement connu que plus la fréquence augmente plus la propagation des électrons s'effectue par la périphérie du conducteur.
Nous avons donc choisi une âme en cuivre (traitée LCOFC et anti-oxydation) revêtue d'un placage argent (traité aussi LCOFC et anti-oxydation) permettant des résultats remarquables à un coût encore raisonnable.
Pour augmenter la surface conductrice d'argent, il a été retenu une configuration de 19 brins de 0,30 torsadés afin de juguler au mieux les problèmes capacitifs des conducteurs parfaitement stables au niveau de leur structure moléculaire en raison des traitements cités ci-dessus (ce câble conserve ses propriétés de -90° à +150°C).


Pourquoi le Teflon ?

Toute transmission électrique par un câble génère des résonances au sein de ce câble (qui n'a pas entendu "chanter" les câbles EDF ?) celles-ci sont tout naturellement transmises à sa périphérie.
Les fréquences élevées étant véhiculées par la périphérie du câble les résonances du conducteur seront particulièrement perturbatrices pour elles.
Le Teflon est un matériau à très grande raideur et à fort pouvoir d'absorption vibratoire même en épaisseur faible, son autre particularité est de pouvoir parfaitement adhérer à un métal (Cf les poêles ... ) auquel il se lie intimement, il est en cela très supérieur aux PVC souples ou durs habituellement employés (il est aussi beaucoup plus cher .. ). Pour le vérifier dénudez un câble revêtu de PVC et un câble revêtu de Teflon, le premier ne pose aucune difficulté, le second, plus problématique, démontre sa plus forte adhérence.


Pourquoi le Kapton ?

C'est un isolant parfait, stable qui dissipe sans se déformer de fortes températures (Cf les supports des bobines mobiles de certains haut-parleurs), associé à un blindage hélicoïdal en étain non oxygéné (couverture à 1 00%) il protège les signaux véhiculés par le câble de tout rayonnement magnétique extérieur (voir la norme CE).


Pourquoi une section de 1,77 mm² ?

En haute fidélité et plus généralement en basse fréquence il n'est véhiculé que des courants faibles, une section importante n'a donc aucune réelle justification (20 volts sous 8 ohms représentent une puissance de 50 watts) seule compte la résistance linéique, elle dépend directement de la qualité des métaux (métaux purs ou impurs).
Compte tenu de la désoxygénation de notre câble et de la qualité de ses métaux (cuivre et argent purs à 99,5%) sa résistance linéique n'est que de 8 ohms/Kilomètre.
Pour une longueur installée de 10 mètres le facteur d'amortissement de l'amplificateur est donc toujours supérieur à 33 pour une impédance vue de 4 ohms, ce qui est l'idéal.
NB : Avez vous réfléchi à la section des fils de sortie des condensateurs à celle des selfs habituellement utilisées et enfin à celle des bobines mobiles des hauts-parleurs ?


Comment vérifier tout simplement ce que nous avançons ?
Si vous procédez au soudage d'un câble cuivre courant, la dissipation calorique (donc la conduction) est relativement faible et vous pouvez le chauffer sans vous brûler tes doigts près du point de chauffe durant un certain temps.
Si vous faites la même expérience avec notre câble, dans les même conditions, la chaleur est immédiatement intolérable et vous devez tenir le conducteur avec des pinces pour éviter de vous brûler.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Informations supplémentaires
Only private oui
Poids 1.0000